Détails des 7 nouvelles règles pour la saison à venir

image post
  • Posté par dam, le :

    14/09/2018

Je vous en avais déjà présenté quelques unes, voici toutes les nouvelles règles officielles et celles modifiées qui seront appliquées dès la reprise.

N'oubliez pas de jetter un coup d'oeil à la vidéo de Stéphane Rochette qui en détaille certaines, ici Et le livre des règlements est dispo gratuitement ici

Règle 19 vi – Territoire de but

La modification la plus visible concerne le territoire de but. En lieu et place du demi-cercle devant la cage, le gardien dispose désormais d’une surface rappelant un carré ou un cylindre. Voici une comparaison de la situation avant et après :

Il convient de noter que le territoire de but est un espace tridimensionnel qui inclut l’air au-dessus des marquages sur la glace jusqu’au sommet de la barre transversale de la cage.

Règle 96 – Buts marqués avec le patin

Si jusqu’ici un but marqué du patin était considéré valable s’il n’y avait pas de mouvement évident, la Règle 96 interdit désormais les buts marqués volontairement du patin. Si un joueur tourne et positionne son patin de sorte que le puck soit dévié dans la cage, le but ne sera accordé en aucun cas. Les arbitres ne doivent plus décider si un mouvement évident a été effectué ou non. Les buts marqués suite à la déviation involontaire du palet par le patin restent toutefois valables.

[Vidéo explicative]

Règle 153 – Charge tardive

Une charge tardive est une mise en échec d’un joueur de champ qui se trouve dans une position vulnérable parce qu’il n’a plus le contrôle ou la possession du puck. Une charge tardive peut être délivrée sur un joueur conscient ou non d’un impact imminent.

[Vidéo explicative]

Règles relatives à l’engagement (Règles 58, 59, 136)

Les règles d’engagement et la procédure pour conduire les engagements seront appliquées de manière plus stricte désormais. Pour qu’un engagement soit correct, les deux joueurs doivent être positionnés à l’intérieur des marques de chaque côté du point d’engagement (double « L »). Les joueurs ne peuvent pas empiéter sur l’espace au-dessus de la médiane du point d’engagement avec quelque partie de leur corps que ce soit.

Le joueur de champ de l’équipe à la défense doit place sa crosse en premier sur la marque blanche du point d’engagement. Le joueur de champ de l’équipe à l’attaque pose ensuite sa crosse sur la marque et l’arbitre peut engager le puck. Les patins des deux joueurs de champ ne doivent jamais empiéter les marquages. Dans le cas contraire, le joueur fautif sera renvoyé et l’engagement répété. Si le deuxième engagement n’est pas correct, le joueur fautif se verra infliger une pénalité mineure (2 minutes). Le processus d’engagement se répète alors : d’abord un avertissement, puis une pénalité.

La situation est différente en cas de dégagement interdit. En cas d’engagement incorrect du joueur de champ de l’équipe à la défense suite à un dégagement interdit, son équipe est d’abord avertie, mais le joueur n’est pas renvoyé. Si l’équipe est responsable d’un autre engagement incorrect plus tard dans le match, l’équipe écope d’une pénalité de banc mineure (2 minutes) pour avoir retardé le jeu. L’équipe fautive écopera ensuite d’une pénalité de banc mineure (2 minutes) pour chaque engagement incorrect suivant un dégagement interdit.

[Vidéo explicative]

Règle 167 -  Faire trébucher

Si un joueur poursuit un adversaire qui est en possession du palet et plonge sur la glace, frappe d’abord le puck avec sa crosse et fait ensuite tomber le joueur, une pénalité mineure (2 minutes) sera prononcée pour faire trébucher. Ces cas ne faisaient pas l’objet d’une sanction jusqu’ici. Si l’action survient en situation d’échappée, aucun tir de pénalité ne sera accordé, pour autant que l’adversaire ait touché le puck avant.

[Vidéo explicative]

Règle 176 – Processus des tirs de pénalité

Désormais, n’importe quel joueur de champ qui n’est pas pénalisé ou sur le point d’être pénalisé peut effectuer un tir de pénalité accordé suite à une faute. Le coach peut donc nommer n’importe quel joueur de son équipe pour effectuer le tir de pénalité.

Règle 221 – Bloquer le puck en dehors du territoire de but

Un gardien de but se laissant tomber sur le puck ou le retenant contre son corps derrière la ligne de but (ligne rouge) ou au-delà des deux lignes extérieures des cercles d’engagement (zone 3) et provoquant ainsi un arrêt de jeu se verra infliger une pénalité mineure (2 minutes), qu’il soit pressé par un adversaire ou non. 

Si un gardien de but se laisse tomber sur le puck ou le retient contre son corps dans la zone 2 (entre la ligne de but et les deux lignes extérieures des cercles d’engagement), il se verra infliger une pénalité mineure (2 minutes), à moins qu’il ne soit pressé par un adversaire et soit incapable de jouer le puck en toute sécurité avec la crosse.

[Vidéo explicative]

 




Catégories