Le coin statistiques LNA : quelle équipe est la plus touchée par les commotions ?

image post
  • Posté par dam, le :

    08/12/2015

Capture d’écran 2015-11-15 à 20.05.09

Par @Boumatoews

Il n'est pas rare d'apprendre qu'un joueur de notre équipe favorite souffre d'une commotion. Depuis que les médecins et les clubs ont pris ce genre de blessures au sérieux et qu'un protocole strict doit être suivi par tout joueur suspecté d'être commotionné, le nombre commotions ne fait qu'augmenter.

Cette année, tous les clubs ne sont pas à la même enseigne. Certains voient plusieurs de leurs joueurs être commotionnés durant la saison alors que d'autres clubs semblent relativement épargnés, du moins pour l'instant. Quels impacts ont les commotions ur chaque club de NLA cette saison ? Voici la réponse sous forme d'un tableau : Capture d’écran 2015-12-08 à 12.57.16 J'ai considéré que chaque équipe avait un effectif composé de 23 joueurs (8 défenseurs et 15 attaquants). La première colonne montre le pourcentage de l'effectif qui ont subi au moins une commotion cette année. En moyenne, en NLA, 14.5% des joueurs ont été commotionnés cette saison. Et nous en sommes qu'à la moitié de ladite saison … On voit que les équipes les plus touchées sont Fribourg et Berne avec environ un tiers de leurs joueurs ayant été commotionnés cette saison ! Au contraire, Ambri et Zoug ne dénombre aucune commotion de puis le début du championnat jusqu'à présent. A quoi doit-on cette différence ? De la malchance ? Peut-être mais il serait intéressant de savoir dans quelle patinoire ces commotions ont eu lieu afin de voir si les bandes ont un grand rôle à jouer. La 2ème colonne évoque le nombre de joueurs manquants en moyenne par match depuis le début de la saison. En moyenne, par match, 2.52 joueurs manquent à l'appel à cause d'une commotion, soit 1.26 joueur par équipe. A ce niveau-là, Fribourg, Zurich et Berne sont les plus mals lotis … En moyenne, plus de 3 joueurs absents à cause d'une commotion par match depuis le début de la saison pour Fribourg contre 2 pour Berne et Zurich. On peut remarquer que beaucoup de joueurs biennois ont été commotionnés cette saison (22% de l'effectif), soit autant que de lausannois mais que les durées d'absence sont deux fois moins longues pour les seelandais que pour les vaudois. A l'inverse, Zurich n'a vu que 9% des joueurs de son effectif commotionné mais ce sont des absences de très longue durée. Je crois qu'il est urgent de faire changer les mentalités afin que ces chiffres baissent considérablement ! Boumatoews




Catégories