Détails sur la procédure contre Julien Sprunger

  • Posté par dam, le :

    29/09/2015

Jannick Fischer La charge jugée fautive de Julien Sprunger sur Jannik Fischer nous donne l'occasion de voir de plus près le nouveau processus d'analyse mis en place cette saison par la ligue.

C'est ainsi Ueli Schwarz de Swiss Ice Hockey qui nous en donne les détails dans les colonnes de La Liberté. Les arbitres n'ayant pas sanctionné le geste lors du match, c'est  le chef arbitre Brent Reiber qui a pris la décision de transmettre le dossier au nouveau responsable de la sécurité des joueurs Stéphane Auger. Ce dernier avait alors  3 options à disposition :  pas de sanction nécessaire ou supplémentaire (il a par exemple jugé que la pénalité de match infligée à Schilt était suffisante), demander au juge de prononcer une pénalité de match ou, comme c'est le cas pour Sprunger, infliger un match de suspension et lancer une procédure. Stéphane Auger analyse maintenant la scène incriminée en totale indépendance. «Il ne communique avec personne: ni les joueurs, ni les clubs, ni les officiels, etc. Il fait son expertise et transmet ses conclusions au juge qui, lui, prononcera la sanction», explique Schwarz au quotidien fribourgeois. Pour fixer la durée de la peine, l'ancien arbitre canadien va s'appuyer en plus des images sur le rapport médical de Fischer et les antécédents  de Sprunger (14 matches de suspension à ce jour). Et c'est sans doute ce dernier point qui va peser le plus lourd comme l'a confirmé hier Stéphane Rochette dans l'émission les Puckalistes. Verdict attendu pour jeudi.




Catégories