Une foule de statistiques au quart de cette saison de NHL

image post
  • Posté par dam, le :

    19/11/2019

Tout sur ce premier quart de la saison régulière 2019-20 avec ces stats comparatives arrêtées après 317 matchs.

1'956 - Buts marqués, le deuxième en importance au cours des 23 dernières années (2005-2006 : 2'007). Le taux de buts marqués par match (6,2) est également le deuxième plus élevé de cette période (2005-2006 : 6,3).


1'462 - Buts marqués à force égale en temps réglementaire et en prolongation, le plus grand nombre à ce stade d'une saison en 27 ans (1992-1993 : 1'529 EVG).

529 - Différents patineurs ont marqué au moins un but, soit 72,0 % de tous les joueurs (735) - le pourcentage le plus élevé depuis 1993-94 (71,6 % ; 475 des 663 patineurs).

160 - Le total de points que Leon Draisaitl (16-27-43 en 22 GP) pourrait atteindre s'il contunue sur cette lancée, une marque atteinte seulement par Wayne Gretzky (9x) et Mario Lemieux (4x).

148 - Durée moyenne en minutes d'un match, avec les arrêts de jeu et les pauses - la plus basse depuis 2012-13.

140 - matchs avec le retour de l'équipe menée au score, soit près de la moitié des parties (44 %).

87 - Matchs décidés en prolongation, le plus important nombre à ce stade de la saison.

83 - Points combinés par Leon Draisaitl (43) et Connor McDavid (40), les meilleurs marqueurs de la saison.

76 - Record de la LNH pour les points en une saison par un défenseur recrue (Larry Murphy en 1980-81) - Cale Makar du Colorado (5-17-22 en 20 GP) est en lice pour 90 points en 2019-2020.

66 - Retours au score en troisième période, le plus important jamais enregistré à ce stade d'une saison.

45 - Comebacks avec plusieurs buts de retard, le deuxième de l'histoire de la LNH derrière la saison dernière (48 sur 317 en GP).

43 - Points de Leon Draisaitl, le meilleur pointeurs de la Ligue depuis Mario Lemieux en 1995-96 (22-31-53 en 19 GP).

40 - Coaches challenge cette saison, 32% de moins qu'en 2018-19 (59 ; avec près du double de taux de réussite : 58% en 2019-20 contre 32% en 2018-19).

30 - Jours consécutifs avec au moins une victoire sur un comeback du 12 octobre au 10 novembre. En tout, 44 des 48 jours de la saison ont connu au moins une telle victoire (92 %).

25 - Pourcentage de matchs ayant vu une équipe effacer un déficit multi-buts (quel que soit le résultat), soit 79 matchs (le plus grand nombre en 26 ans).

21 - Retours en troisième période en étant menés de plusieurs buts, le plus grand nombre de victoires jamais enregistré à ce stade de la saison.

20 - Matchs nécessaires pour John Carlson de Washington (8-26-34 en 23 GP) pour atteindre la barre des 30 points, l'un des cinq défenseurs de l'histoire de la Ligue à avoir réussi à le faire.

19 - Différents joueurs avec un tour du chapeau cette saison, pour un total de 20 matchs de trois buts ; Connor McDavid (2) est le seul joueur avec un multiple.

18 - Age de Jack Hughes, Kaapo Kakko et Kirby Dach, les trois meilleurs choix de la séance de sélection de la LNH de 2019, qui ont chacun au moins quatre buts en 2019-2020.

16 - Nombre de joueurs parmi les 20 meilleurs marqueurs de la LNH qui n'ont pas encore 30 ans.

15 - Buts marqués par Alex Ovechkin, huit fois meilleur buteur de la LNH, troisième derrière David Pastrnak (17) et Leon Draisaitl (16).

14 - Plus longue série de points d'une équipe cette saison, une série active par les Islanders (13-0-1) qui possèdent aussi la plus longue série de victoires d'une équipe en 2019-2020 (12 oct. au 5 nov. : 10-0-0).

13 - Plus longue série de points d'un joueur cette saison, réalisée par David Pastrnak, Brad Marchand et Nathan MacKinnon.

11 - Les joueurs en lice pour une saison à au moins 100 points en 2019-2020 ; la dernière saison avec autant de joueurs de 100 points était 1995-96 (12).

7 - Pays représentés parmi les 15 meilleurs marqueurs de la LNH (4 - États-Unis et Canada ; 2 - Suède et Russie ; 1 - République tchèque ; 1 - Allemagne ; et 1 - Finlande).

6 - Équipes en position éliminatoire qui ont également manqué les séries de la Coupe Stanley 2019.

6 - Le plus grand nombre de points par un joueur dans un match, atteint le 14 novembre par Connor McDavid (3-3-6).

4 - Le plus gros déficit de buts surmonté pour gagner un match cette saison (réalisé par WPG, WSH & FLA). Seulement quatre saisons dans l'histoire de la LNH ont connu quatre matchs ou plus au cours desquels l'équipe gagnante a marqué plus de 4 buts (5 chacun en 1983-1984 et 1985-1986 ; 4 en 1984-1985 et 1986-1987).

4 - Le plus grand nombre de buts marqués par un joueur dans un match a été atteint quatre fois (Anthony Mantha, James Neal, David Pastrnak et Jack Eichel), ce qui correspond au total de la saison 2018-19.

3 - Années consécutives avec un taux de buts par match de 6,1 ou plus - une première en 25 ans.

2 - Âge de John Carlson de Washington, la dernière fois qu'un défenseur a enregistré 100 points en une saison (Brian Leetch en 1991-92) - il est en lice pour 121 points en 2019-2020.




Catégories