Zoug pourrait prochainement être privé de sa Bossard Arena

image post
  • Posté par dam, le :

    15/09/2022

La NZZ révèle aujourd'hui un souci qui pourrait également toucher d'autres clubs.

En effet, la société qui exploite la patinoire pourrait faire faillite à cause des prix de l'électricité. Le contrat doit en effet être renouvelé en fin d'année et le montant à débourser devrait passer de CHF 400'000.- annuels actuellement à... 4 millions. 

Les hausses actuelles ont déjà poussé l'exploitant à augmenter ses factures aux locataires, dont l'EV Zoug, mais une telle hausse mettrait en péril toute la structure. Un exploitant qui avait déjà failli disparaitre en début d'année suite à la pandémie et a finalement été sauvé par la ville et le club de l'EV Zoug. Les autorités ont déjà commencé à se pencher sur ce gros problème.

Plus largement, c'est tout l'écosystème du hockey qui est touché :  "En raison des prix élevés de l'électricité, la production de glace devient nettement plus chère", explique Thomas Hobi, porte-parole de la Swiss Ice Hockey Federation à la NZZ. "De nombreux clubs ne peuvent plus se permettre de louer de la glace que de manière réduite, voire plus du tout. Et d'ajouter que ce n'est toutefois pas le sport professionnel qui est concerné en premier lieu, mais les clubs amateurs et les clubs de la relève qui n'ont pas leur propre glace : "Leur existence pourrait être menacée par la crise énergétique actuelle".

Certains trésoriers de clubs dont les contrats de location arrivent à terme doivent donc avoir quelques sueurs froides. Mais ce ne sera pas par exemple par le cas du CP Berne dont le contrat de location court encore pendant neuf ans, précise le quotidien zurichois.




Catégories