Une sacrée ardoise pour Lausanne envers ses anciens coaches

image post
  • Posté par dam, le :

    21/01/2023
Source: Watson
Photo: Lausanne HC

Les dernières années sont malheureusement encore loin d'être effacées malgré le coup de chiffon que s'est offert le club dernièrement.

Le site Watson a tout simplement demandé un extrait des poursuites envers le Lausanne HC qui précise les montants encore dus, à voir sur leur site.

On sait que cela s'est mal terminé avec Ville Peltonen et Craig MacTavish et permet de voir quelles sommes touchaient les deux anciens coaches.

Ainsi, l'avocat de Ville Peltonen réclame un montant de CHF 713'055.- pour la période allant de mars 2020 à avril 2023. Le DG lausannois Chris Wolf précise qu'un acompte de CHF 360'000.- a été versé depuis, l'avocat adverse avance que ce montant est moindre.

Craig MacTavish est lui plus mal loti avec une créance de CHF 806'640.- encore entièrement due. Kevin Ryan, ancien dépisteur pour le club, réclame lui aussi CHF 28 510.- de salaires impayés et une créance de CHF 22'104.- figure envers le HC Valais Chablais, Martigny-Sion SA.

Des sources de Watson qui rappellent que ces montants représentent des salaires nets et qu'au final avec les frais, charges, impôts et honoraires d'avocat, le montant est de 4 millions pour les seuls deux coaches.

Si les ruptures de contrat sont un classique du monde sportif, cela est très régulé et se passe en général sans souci. Et de prendre l'exemple de Kari Jalonen dont le règlement à l'amiable avec Marc Lüthi a duré exactement 34 minutes et sans avocats.

C'est le problème relevé par le média alémanique pour taper une nouvelle fois sur la formation lausannoise, ces affaires touchant des entraineurs renommé entament la réputation de notre pays sur la carte du hockey mondial. Denis Vaucher tente lui d'arrondir les angles en précisant que ce n'est pas le rôle de la fédération de se mêler de ces débats juridiques, mais qu'il a eu une bonne discussion avec le propriétaire du LHC Gregory Finger et qu'il espère que ces affaires soient bientôt réglées.




Catégories