Robert Mayer teste bien le marché mais se montre sans doute trop gourmand

image post
  • Posté par dam, le :

    09/09/2019

On l'apprenait au début du mois passé, le gardien genevois compte bien profiter de la pénurie des gardiens sur le marché suisse pour obtenir une grosse entente, et il aurait tort de ne pas le faire.

Cependant sans grand succès pour le moment puisque ses prétentions sont apparement surfaites; en effet, selon Klaus Zaugg il demanderait plus de CHF 600'000.- de salaire annuel, ce qui refroidirait les directeurs sportifs intéressés (lire également ici)




Catégories