Quelques détails sur le fair play financier projeté

image post
  • Posté par dam, le :

    09/01/2021

En complément à mon article de plus tôt

La NZZ a interviewé Denis Vaucher qui nous détaille un peu ce qui est projeté pour éviter que les clubs ne dépensent (pas) trop à l'avenir.

Les dirigeants espèrent donc arriver à une entente d'ici mars (lire ici) mais bien entendu la mise en place sera progressive compte tenu des contrats de certains joueurs qui courent encore sur plusieurs années.

Si un montant fixe n'a pas encore été fixé (on parlait de 9 ou 10 millions), le fair play financier instaurera un cadre de coûts contraignant dans lequel les budgets des clubs évolueront : une limite supérieure souple et une limite inférieure stricte, un montant qu'un club qui souhaite jouer en National League sera obligé de dépenser. A noter que l'aspect sportif n'est pas oublié puisqu'il faudra toujours qu'un club finisse champion de Swiss League pour briguer une place plus haut, pour éviter qu'un riche propriétaire n'achète le droit de jouer.

Le budget le plus bas de la ligue devra être au moins de la moitié du plus élevé. Les clubs qui veulent dépenser plus pour leurs joueurs seront autorisés à le faire mais devront verser la moitié du dépassement dans un fonds qui ira à la promotion des jeunes talents. 

Pour éviter que les clubs ne contournent pas les règles en offrant des avantages en nature, le propriétaire, le PDG et les auditeurs des clubs devront signer une autodéclaration, toute personne qui frauderait sera passible de poursuites explique Denis Vaucher.

 




Catégories