Plusieurs joueurs suisses sont en conflit avec leur agent

image post
  • Posté par dam, le :

    05/10/2019

Sans aller aussi loin qu'un Reto Berra qui a décidé de se passer d'intermédiaire, plusieurs autres joueurs de National League ne sont plus d'accord avec les conditions actuelles.

La NZZ s'est penché sur ces cas brûlants alors que plusieurs joueurs pourraient aller devant les tribunaux, dont Christoph Bertschy et Joël Vermin (Lausanne) Samuel Walser (Fribourg) ou encore Lorenz Kienzle (Davos) pour le cas connus.

En cause, le contenu de leur contrat qui stipule depuis toujours que l'agent touchait une commission sur chaque année de l'entente. Pour un top joueur, cela peut représenter CHF 30'000.- sur un salaire annuel de CHF 700'000.-. Le point de discorde est que la loi prévoit une rémunération lors de la première année uniquement mais les agents ont signé une convention avec le Secrétariat d'Etat à l'économie pour que la commission soit due chaque année du contrat.

Si certains joueurs jugent cette situation innacceptable et seraient tenté de se passer d'agents, ces derniers rétorquent qu'un joueur représente un investissement sur le long terme, de ses années juniors jusqu'au premier contrat pro et des conseils réguliers. Il n'est pas normal que certains rompent leur contrat après une année pour ensuite se tourner vers un concurrent quand vient le moment de la renégociation.

Et si tout cela éclate maintenant, la raison est que plusieurs contrats signés jusqu'en 2016 arrivent à échance. Et jusqu'à cette année, c'est le club qui payait la commission alors qu'elle est maintenant à charge du joueur.




Catégories