National League : les masses salariales de certains clubs vont joliment augmenter

image post
  • Posté par dam, le :

    31/07/2022

Vous vous souvenez sans doute de l'affirmation de Marc Lüthi qu'augmenter le nombre d'étrangers permettrait de faire pression sur les salaires des Suisses en engageant de fines gâchettes danoises ou slovaques qui "viendraient à pied pour jouer dans notre championnat" pour reprendre ses termes.

C'est évidemment tout le contraire qui s'est passé avec certes la situation en KHL qui a libéré de sacrés noms que nous aurons le plaisir de voir jouer par ici dès septembre.

Toujours est-il que là où les clubs annonçaient des pertes par millions il y a encore peu, et bien ils ont malgré tout trouvé les moyens nécessaires pour offrir des contrats en or aux meilleurs imports disponibles.

Pas moins de 16 joueurs qui jouaient en KHL la saison passée ont signé dans un club suisse rappelle aujourd'hui le SonntagsBlick, avec sans doute une réduction de salaire d'environ CHF 150'000.-, mais pour des sommes qui restent conséquentes au niveau suisse. 

Le journal dominical a mené sa petite enquête et les nouveaux arrivés toucheront entre CHF 200'000.- à CHF 400'000.- nets, vous pouvez doubler le montant pour connaître ce que cela va coûter aux clubs. Là encore on retrouve une certaine hiérarchie avec des clubs qui ont le moins dépensé, comme  Ajoie (TJ Brennan) ou Langnau (Marc Michaelis) et les mêmes locomotives à l'avant avec des Mikko Lehtonen (ZSC), Markus Granlund (Lugano) ou encore Joakim Nordström (Davos).




Catégories