Les deux matchs au Lac Tahoe sont confirmés

image post
  • Posté par dam, le :

    12/01/2021

Je vous en avais parlé, la LNH s'en ira tout de même en extérieur cette année.

L'Avalanche du Colorado et les Golden Knights de Vegas s'affronteront dans le cadre de l'événement "La LNH dehors à Lake Tahoe" le samedi 20 février. Les Bruins de Boston et les Flyers de Philadelphie croiseront le fer au même endroit le dimanche 21 février.

La patinoire sera située sur l'allée du 18e trou du parcours de golf du Edgewood Tahoe Resort, site annuel du American Century Championship depuis 1991.

« Nous parlons toujours de hockey en plein air, a affirmé le directeur au contenu de la LNH Steve Mayer. Cela a toujours été la raison principale pour laquelle nous présentons des matchs extérieurs, et [cette idée] a toujours été quelque chose que nous avions en tête.

L'histoire des matchs extérieurs modernes de la LNH remonte à « Mystery Alaska », un film de 1999 mettant en vedette Russell Crowe dans lequel les Rangers de New York jouent à l'extérieur contre une équipe amateur dans une ville de l'Alaska.

Le film a inspiré Michigan State à être l'hôte d'une partie extérieure au Spartan Stadium de East Lansing, au Michigan, le 6 octobre 2001. Le match a attiré 74 544 spectateurs, un record à l'époque pour une partie de hockey.

Cet événement a ensuite inspiré la LNH, qui a présenté 30 matchs extérieurs depuis 2003, attirant plus de 1,6 million de partisans dans des stades de baseball et de football à travers l'Amérique du Nord.

« Depuis que nous avons commencé à présenter des matchs à l'extérieur et que ceux-ci sont devenus un rituel dans notre calendrier en 2008, nous avons considéré plusieurs installations où il n'y a pas de stade, mais il était impossible d'aller de l'avant en raison de la demande trop élevée de la part de nos partisans, qui étaient trop nombreux à vouloir y assister », a expliqué le commissaire de la LNH Gary Bettman.

La pandémie du coronavirus a changé la donne.

La saison 2019-20 a été mise sur pause le 12 mars. Alors que la LNH et l'Association des joueurs établissaient un plan de retour au jeu impliquant un tournoi à 24 équipes dans des bulles à Toronto et à Edmonton, la LNH a fait renaître l'idée d'un match joué dans un emplacement sans stade, puisqu'il serait probablement impossible de remplir les gradins pour ses événements en 2021.

« Les matchs dans les stades fonctionnement merveilleusement bien en raison de l'expérience, a dit Mayer. Les présenter dans des stades vides ne ferait pas de sens. C'est alors que (le vice-président exécutif de la LNH) Keith Wachtel a dit : "Je pense que nos commanditaires seraient très ouverts à travailler avec nous sur ce concept, particulièrement pour quelque chose d'aussi unique. Pourquoi n'explorons-nous pas l'idée?" J'ai dit "Oui, faisons-le". »

La LNH n'a eu d'autres choix que de reporter la Classique hivernale Bridgestone 2021 entre le Wild du Minnesota et les Blues de St. Louis qui devait se tenir au Target Field de Minneapolis le 1er janvier et la Série des stades Navy Federal Credit Union mettant en vedette les Hurricanes de la Caroline au Carter-Finley Stadium de Raleigh, en Caroline du Nord, qui devait avoir lieu le 20 février.

« Nous nous sommes dit que si nous devions tenir un événement du genre, ça se devait d'être cette année », a soutenu Mayer.

Les questions étaient ensuite de savoir où, quand et comment, considérant que la sécurité demeure la priorité en temps de pandémie.

Mayer a précisé que les installations se devaient d'être « majestueuses », avec un lac et des montagnes.

« Je ferme les yeux et c'est ce que je vois sans arrêt, a-t-il relaté. Alors, pouvions-nous trouver un endroit qui allait refléter cette vision? Je pense que nous avons tous vu le film 'Mystery Alaska'. […] Nous avions en tête l'image de ce paysage extérieur spectaculaire où on peut apprécier l'environnement à son état sauvage, alors que quelques gars jouent pour l'amour du hockey, vous voyez? »

La LNH a aussi considéré le lac Louise, en Alberta, Grand Lake, au Colorado, Park City, en Utah, et Stanley, en Idaho. Mais Lake Tahoe répondait à tous les critères et, comme la saison régulière ne commencerait que le 13 janvier, les dates idéales sont devenues les 20 et 21 février.

Le Edgewood Tahoe Resort deviendra une bulle. Seules les personnes autorisées pourront franchir les portes. Tout le monde sera testé et des protocoles stricts seront mis en place. Les équipes et leurs membres du personnel ne pourront quitter les lieux durant leur séjour.

« C'est un environnement très protégé », a dit Mayer.

Le lac ne sera pas gelé. La LNH ne pourrait pas faire jouer ses joueurs sur le lac même si ce dernier était gelé en raison des standards de sécurité et de compétitivité. Mais en construisant une patinoire réglementaire sur l'allée du 18e trou avec un paysage de la sorte en arrière-plan, on aura presque l'impression que la partie est disputée au beau milieu du lac.

« Oui, ce sera sur un terrain de golf, mais vous ne serez pas en mesure de le constater tellement tout sera pittoresque », a jugé Mayer.

La LNH bâtira tout ce qui est nécessaire pour un match de la LNH, mais rien de plus en ce qui a trait au design. Des vestiaires ressembleront à des cabanes en bois; les joueurs auront accès aux douches uniquement à l'hôtel. Le tableau indicateur sera de style rétro.

« L'idée est que les équipes puissent se rendre jusqu'à la patinoire tout en étant isolées, a mentionné Mayer. Il y aura quelques installations, mais nous ne bâtirons pas de stade. Il n'y aura aucune place qui permettrait aux partisans de s'asseoir et de regarder. Nous allons vraiment nous assurer de protéger l'endroit. 

« Puis nous allons les laisser jouer. »




Catégories