Les clubs de hockey sur glace perdent-ils leurs supporters ?

image post
  • Posté par dam, le :

    17/11/2022

C'est le titre choisi par le Tages Anzeiger pour dresser un bilan de l'évolution des affluences dans les patinoires suisses.

Le point d'accroche est la comparaison entre la dernière saison avant le covid et l'actuelle, ce qui nous donne les substantielles différences du tableau ci-après. 

La raison principale de ces évolutions est évidente, les résultats des équipes et les nouveaux stades pour le trio de tête que sont Fribourg, Ambri et Zurich. Mais le TA essaie également de trouver d'autres causes qui sont peut-être plus générales et pourraient toucher tout le monde. En voici la synthèse.

L'effet covid se fait peut-être encore sentir, entre l'anxiété pour certains de se retrouver dans un espace fermé ou d'autres qui ont pris l'habitude de vivre le hockey devant leur TV et ne retournent qu'occasionnellement au stade.

En relation à la pandémie, Chris Wolf du Lausanne HC, estime qu'une partie des spectateurs se serait désintéressée du hockey sur glace au cours des deux dernières années. Un phénomène marqué dans les grandes villes avec la concurrence de l'offre culturelle. Jean-Jacques Aeschlimann (Lugano) soutient cette thèse : "L'analyse est vite faite : les gens ont aussi découvert d'autres hobbies pendant la pandémie et se sont en partie détournés du hockey sur glace au Tessin".

L'une cause qui va bien entendu aller en s'amplifiant et l'inflation qui va sans doute pousser les gens à être plus sélectifs sur le nombre et le lieu de leurs sorties. Un effet que vit Kloten qui malgré la promotion a vu certains soirs avec 20 % des titulaires de billets ou abo qui n'étaient tout simplement pas présents au stade. Un fait qui existe de tout temps, mais qui semble avoir pris une ampleur jamais vue, ce que confirme d'ailleurs Patrick Lengwiler du champion en titre Zoug. La faiblesse sans doute dans ces temps perturbés d'un sport qui compte autant de matchs dans une saison.

Un automne très clément est sans doute également à mettre en avant et c'est surtout maintenant que l'on pourra juger si ces théories se tiennent puisque décembre marque en général le vrai retour au hockey sur glace.

Source : Tages Anzeiger




Catégories