Le nouvel entraîneur de Langnau Jason O’Leary a vécu un drame qui a marqué sa vie

image post
  • Posté par dam, le :

    09/09/2021

La Berner Zeitung nous offre une belle interview du Canadien où il est bien entendu question de hockey, mais pas uniquement.

Jason O’Leary revient en effet sur un tragique événement qui s'est passé lors de ses vacances en Thailande en 2015.

"C'était presque la fin de nos vacances. Sur un ferry, il y a eu une explosion dans la salle des machines. C'était à côté des toilettes, et mon fils aîné était là juste avant l'explosion. Après l'explosion, c'était le chaos total, la panique partout, une fille de 12 ans est morte. Il n'y avait pas de canots de sauvetage, alors tout le monde a dû mettre un gilet de sauvetage et sauter dans la mer. Mais il n'y avait pas de gilets spéciaux pour les enfants."

Et de continuer : "Même les employés du ferry ont commencé à sauter dans l'eau, c'était fou. Mes enfants avaient 6 et 8 ans à l'époque. Mon fils aîné a sauté avec moi et ma femme avec le petit. J'avais peur qu'il glisse hors du gilet, ce qui heureusement ne s'est pas produit."

Ils sont ensuite restés dans l'eau pendant 45 minutes, les premiers bateaux étant arrivés après un quart d'heure, mais avec pas assez de place pour tout le monde. "Je me souviens encore du voyage de retour. La mère de la fille décédée était assise juste derrière nous, elle criait tout le temps. À un moment donné, une vieille femme que je ne connaissais pas est venue et a couvert les oreilles de mon fils."

Mais le hockey a finalement également joué son rôle dans une conclusion plus positive : "Nous n'avions plus rien, pas de vêtements, pas de chaussures, pas de téléphone, rien. Heureusement, nous avions déjà réservé une chambre dans un centre de villégiature tout compris à la fin de notre voyage. Je portais un t-shirt de l'équipe du Canada lorsqu'un client canadien de l'hôtel m'a abordé au buffet. Tout à coup, tout a resurgi, je me suis effondrée en larmes, j'ai fini par lui dire ce qui s'était passé. Il nous a apporté des vêtements et des brosses à dents, il a tout organisé. Je ne l'oublierai jamais. Et tout ça à cause d'un maillot de hockey."

 




Catégories