Le Coach Challenge débarque en LNA dès la saison 2016/17

  • Posté par dam, le :

    17/02/2016

NHL_Coach_Challenge_System Après la prolongation à 3 contre 3, la LNA (et LNB) adopte également et partiellement le Coach Challenge version NHL qui permet à un entraîneur de contester un but en cas de hors jeu présumé (la NHL permet également de le faire pour une faute sur le gardien). Les détails des décisions du jour :

L’Assemblée ordinaire des clubs de National League (ANL) a eu lieu mercredi 17 février 2016 dans les locaux de la Maison du Sport à Ittigen. Des sujets concernant la saison en cours et la saison prochaine ont été abordés à l’occasion de cette réunion trimestrielle. Une règle fondamentalement nouvelle à partir de la saison prochaine est le Coach Challenge, dont les clubs de NL ont décidé à l’unanimité le principe de l’introduction à partir de la saison à venir 2016/2017. En cas de but, et pour autant qu’il n’ait pas encore pris son temps-mort, le coach aura ainsi le droit de demander la consultation vidéo pour vérifier si une situation de hors-jeu a précédé le but. Si ceci est confirmé, le coach garde son droit à un challenge ou à un temps-mort. Dans le cas contraire, il perd ce droit. Le challenge peut être exigé dans tous les cas en ce qui concerne le but décisif en prolongation. La question des bandes flexibles en cours d’examen Pour protéger au mieux la santé des joueurs, la direction de la National League entend, à moyen terme, imposer de manière réglementaire des bandes flexibles pour tous les stades de LN A, et non plus uniquement pour les nouvelles constructions comme jusqu’ici. Les clubs sont désormais invités à entamer le dialogue avec les propriétaires et les exploitants des stades. L’ANL décidera et informera de la marche à suivre lors des prochaines réunions. Adaptation du règlement concernant les rapports de propriété En ce qui concerne les rapports de propriété de clubs d’une même ligue, les règlements ont été adaptés avec effet immédiat aux prescriptions légales prévues par le CO : Les actionnaires détenant plus de 25% du capital-actions doivent être déclarés aussi bien à la société qu’à la Commission des licences. Aucun actionnaire n’est autorisé à détenir directement ou indirectement plus de 25% des parts de deux clubs d’une même ligue. En outre, les personnes actives dans la direction opérationnelle et/ou stratégique d’un club et détenant plus de 25 des parts ne sont pas autorisées à exercer simultanément des fonctions au sein d’un autre club de même ligue. Conformément à ces nouvelles prescriptions, il a été annoncé aujourd’hui que les rapports de propriété du Lausanne Hockey Club SA ont changé, Hugh Quennec ayant vendu toutes ses parts. Formation des talents : critères qualitatifs uniformes Pour le niveau Moskitos jusqu’au niveau Juniors y compris, la SIHF vise une formation uniforme dans toute la Suisse basée sur des critères qualitatifs. A cet effet, les clubs de NL ont approuvé l’introduction du « Label Talent ». L’approbation de la Regio League est attendue pour le mois de juin. A l’avenir, la SIHF ne reversera plus aux clubs formateurs les fonds d’encouragement de la relève touchés en tranches fixes, mais selon le degré de réalisation des critères qualitatifs. Uniformisation des activités relatives aux agents d’entraîneurs et de joueurs Pour l’avenir, les clubs ont convenu d’uniformiser leur manière de faire dans la collaboration avec les agents de joueurs et d‘entraîneurs. Les détails doivent encore être finalisés et les intéressés seront informés.




Catégories