La National League prend un risque en se passant de la TV publique

image post
  • Posté par dam, le :

    06/05/2022
Source: NZZ

Si MySports offre tout ce que le pur fan de hockey est en droit d'attendre, nombreuses sont les personnes qui continuent à suivre le championnat et plus particulièrement les play-offs sur la RTS ou SRG.

C'est ce que rappelle aujourd'hui la NZZ en livrant quelques chiffres impressionnants sur la finale que nous venons de vivre. L'acte décisif a réuni jusqu'à 628'000 téléspectateurs sur SRF 2, soit une part de marché de 54 %.

En moyenne, 253'000 fans ont regardé les sept matchs sur SRF et l'ensemble de la couverture des 24 matchs de play-offs a touché 2,2 millions de téléspectateurs sur cette chaîne, ce qui correspond à 42% de la population suisse alémanique, précise le quotidien.

Autant dire que cela reste une vitrine idéale pour le hockey suisse, mais cette période est donc révolue puisque c'est désormais la chaîne privée TV24 qui reprendra le flambeau dès la saison prochaine (et Ringier au niveau web). Avec évidemment une question en ligne de mire, la National League ne va-t-elle pas vivre un recul en termes de visibilité ? Pour rappel le cas n'est pour l'instant pas encore tranché en Suisse romande (lire ici) alors qu'au Tessin Tele Ticino semble proche d'une entente.

À vrai dire personne ne semble vraiment pouvoir prédire les retombées de cette décision de se passer des TV publiques, y compris les dirigeants de club qui certes toucheront plus au niveau droits, mais peinent à mesurer l'impact sur les sponsors.

Le principal d'entre eux, Postfinance, va également suivre ce changement de très près comme son porte-parole Rinaldo Tibolla l'explique à la NZZ : "En matière de sponsoring, nous misons en principe sur différents canaux en ligne et hors ligne. Outre Internet et la télévision, la présence sur les réseaux sociaux est très importante pour nous. En télévision gratuite, nous avons un long et bon partenariat avec la SSR. Nous sommes impatients de voir comment la nouvelle situation va se répercuter sur la perception du hockey sur glace suisse par le public ainsi que sur notre présence dans le média Free TV". 




Catégories