Fribourg-Gottéron a pris possession de son nouvel écrin

image post
  • Posté par dam, le :

    08/09/2020

Détails du club

Après 4 ans d’efforts intenses (2 ans de travaux et 2 ans de planification), les travaux de construction de la nouvelle patinoire sont achevés. Ambiance « chaudron » maintenue avec des gradins à la vue plongeante, grâce à leur inclinaison unique, une charpente en nid d’oiseau, des escaliers hélicoïdaux permettant un accès optimal aux quelque 9000 places, aux 23 loges, 6 restaurants et 12 buvettes, sont les éléments marquants de ce projet d’envergure et très complexe. La façade aux écailles du dragon de Fribourg-Gottéron apporte la touche finale.

Délais tenus, budget tenu, la mise en exploitation a démarré comme prévu et tout est prêt pour débuter la saison. La sécurité a été le défi prioritaire.

Un projet unique

 La nouvelle patinoire présente une liste d’originalités qui rend ce projet unique :

 

-           Construction conduite par des privés (maitre de l’ouvrage : L’Antre SA)

-           Financement pour plus de 50% assuré par des privés suisses

-           Construction et exploitation simultanées : maintien de la patinoire ouverte de 6h30 à 22h30 et matchs pendant la construction

-           Maintien de la structure des gradins avec leur pente unique.

-           Architecture et gestion des espaces permettant de loger quelque 9000 spectateurs, dans le respect des normes de sécurité et d’évacuation

-           Prouesses techniques      

 

 

Des défis techniques d’envergure pour une complexité exceptionnelle

Les complexités techniques ont résidé dans la réalisation de la charpente en « mikado », formée par des tubes d’acier révélant l’œil du Dragon, des escaliers hélicoïdaux et surtout du remplacement de la toiture de 8000 m2. Un planning a été établi générant bien des contraintes quant aux délais de préparation et à l’avancement des travaux. Une planification avec des équipes décalées et une flexibilité des intervenants ont été impératives pour tenir les jalons temporels et transformer cet essai en réussite. En tout temps, les accès, voies de fuite, sécurité, vestiaires ont dû être garantis tant pour les travaux que pour la réception du public.

 

Atmosphère intérieure 

L’atmosphère intérieure imaginée se découvre, avec la volonté de faire place au spectacle. La halle est volontairement sombre pour focaliser le regard vers la glace. Avec la pose des sièges, l’échelle de la nouvelle patinoire se révèle. Le vidéotron, l’anneau complet de leds et la sonorisation apportent les ingrédients qui rendent l’ambiance spectaculaire et apte à recevoir des compétitions de hauts niveaux. Plus rien ne laisse à penser qu’il s’agit d’une rénovation, à part la pente des anciens gradins. C’est bien l’effet d’une toute nouvelle construction qui s’impose.

Toiture 

La charpente en « mikado » supporte maintenant tous les éléments techniques et scénographiques nécessaires ainsi que le champ photovoltaïque qui recouvre la toiture, sa forme et sa géométrique dirige le regard vers le jeu.

Façade 

La nouvelle patinoire est maintenant revêtue de sa peau de dragon, pas moins de 1'600 écailles métalliques formées en 3 dimensions affirment son appartenance et son caractère de bâtiment particulier. Les couleurs de la lumière jour s’y reflètent et son aspect change continuellement. Les parties perforées laissent passer la lumière et garantissent une vision sur l’extérieur nécessaire pour les restaurants et l’administration.

Luminaires 

Pour donner vie à cette façade de nuit, 600 luminaires sont installés et prêts à mettre en lumière la patinoire au gré des humeurs du dragon et des performances des équipes.

Une configuration architecturale favorable à un plan sanitaire

Les escaliers hélicoïdaux nous offrent un avantage inattendu à l’entame de la nouvelle saison, marquée par la pandémie de Covid-19. En effet, les escaliers doubles présents dans les 4 angles permettent d’offrir 4 entrées à la patinoire et une séparation de flux très efficace à chaque étage, permettant à un maximum de spectateurs d’assister aux matchs en toute sécurité.

Partie énergétique

 

Les composantes liées à la problématique de l’énergie et du développement durable ont été l’une des premières préoccupations de l’Antre. Le but était d’en faire un exemple sur le plan énergétique. Une amélioration importante de la qualité technique de l’enveloppe a été effectuée. En outre, 3'770 m2 de panneaux solaires couvrent le toit de la patinoire et produisent près de 700'000 MWh/an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 200 ménages. L’énergie produite, 100% renouvelable, est prioritairement consommée dans les quatre bâtiments du site (patinoire 1, patinoire 2, salle omnisport, salle des fêtes). En cas d’excédent, elle est réinjectée dans le réseau, afin d’être livrée à d’autres consommateurs. Des panneaux solaires couvriront également la P2 et le parking.

La chaleur rejetée lors de la production de froid nécessaire pour les deux pistes de glace est récupérée. Elle contribue au chauffage et à la production de l’eau chaude sanitaire de l’ensemble des locaux du site.

De manière à réguler et optimiser les installations, un système de gestion intelligent permettra d’optimiser les flux énergétiques sur l’ensemble du site de St-Léonard

Pour mettre en place ce concept global énergétique, l’Antre SA, la Ville de Fribourg et Groupe E forment une communauté énergétique.

 

Exploitation

L’Antre a confié au HC Fribourg-Gottéron SA l’exploitation de la patinoire sous la forme d’un contrat de bail à ferme. Le club l’exploite en collaboration avec la Ville de Fribourg qui exploite pour sa part la P2. Le but est de garantir l’accès aux utilisateurs à des tarifs équitables.

Pour le HC Fribourg-Gottéron SA, ce nouvel outil de travail lui offre de nouvelles perspectives d’avenir très intéressantes. Malgré les circonstances actuelles qui vont empêcher d’exploiter ce nouvel outil à 100% de ses capacités, les possibilités de développement seront énormes lors d’un retour à la normale.

Les plus-values sont multiples et concernent tous les départements, aussi bien en interne qu’en externe. Tous les sportifs PRO et Juniors, bénéficient d’une infrastructure digne d’un club professionnel. Il en va de même pour tout le personnel de la société. Les autres utilisateurs et patineurs ainsi que les spectateurs bénéficieront également grandement des nouvelles installations, au niveau du confort et de la sécurité. Le potentiel commercial, bien que limité actuellement en raison des restrictions sanitaires, permettra également au HC Fribourg-Gottéron SA d’afficher clairement ses ambitions dans le cadre de sa stratégie 2025.

 

Délais, budget et financement

Au niveau délai, c’était un pari d’imaginer au printemps 2018 que la construction serait terminée en août 2020. Ce timing était très ambitieux tant sur le plan administratif que sur le plan de la gestion du chantier. En dépit de la pandémie, il a été tenu grâce à l’effort de tous les intervenants et au suivi strict de l’exécution des travaux.  Les coûts totaux du projet s’élèvent comme prévu à CHF 88 millions (sans le terrain). Le recours à un éventuel crédit bancaire dépendra de la prochaine augmentation de capital qui aura lieu à fin septembre. Le montant de la location s’élèvera à CHF 1,8 millions.

Photo Fribourg-Gottéron 




Catégories