Elvis Merzlikins veut mettre la main sur le trophée Vézina en mémoire de son ami Matiss Kivlenieks

image post
  • Posté par dam, le :

    08/09/2021

Kivlenieks est décédé dans un accident de feux d'artifice le 4 juillet, à l'âge de 24 ans. Voici des extraits de l'interview de Merzlikins auprès de The Athletic traduit par la LNH

« Je ne veux pas faire de promesse, mais je peux vous dire… mon plan est de gagner le trophée Vézina », a confié Merzlikins à The Athletic dans un article publié mardi. « Je vais remporter un (…) de Vézina pour lui. Nous ne pouvons promettre quoi que ce soir parce que c'est du hockey et que nous ne savons pas comment la saison va se dérouler, mais c'est mon objectif. Je crois bien pouvoir l'atteindre. »

Le trophée Vézina est remis annuellement au meilleur gardien de la LNH.

Merzlikins a conservé un dossier de 8-12-5 avec une moyenne de buts alloués de 2,77, un pourcentage d'arrêts de ,916 et deux blanchissages en 28 matchs (23 départs) avec les Blue Jackets la saison dernière. Il devrait continuer à partager la tâche avec Joonas Korpisalo, comme ce fut le cas la saison dernière. Korpisalo a présenté une fiche de 9-13-7 avec une moyenne de 3,30 et un taux d'efficacité de ,894 en 33 parties (31 départs).

Kivlenieks a compilé une fiche de 1-1-0 avec une moyenne de 3,40 et un taux d'efficacité de ,901 en deux départs avec Columbus la saison dernière.

« Je comprends que je fais équipe avec "Korpi", et que nous allons probablement nous partager le travail cette saison, a noté Merzlikins. Ça fait partie du métier. J'ai droit à mes opinions. Columbus a droit à son opinion. Ce que je peux vous dire, c'est que je veux jouer. Je sais que Korpi veut jouer lui aussi. Pour bien faire notre travail, il faut jouer le plus de matchs possible. »

Les Blue Jackets (18-26-12) ont terminé à égalité avec les Red Wings de Detroit au huitième et dernier rang de la section Centrale Discover et ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2016.

Merzlikins a affirmé que Kivlenieks lui avait sauvé la vie ainsi que celle de son épouse, Aleksandra, et de leur enfant à naître. Merzlikins et Kivlenieks se trouvaient à Novi, au Michigan, dans le cadre de la longue fin de semaine de la fête de l'indépendance américaine pour célébrer le mariage de la fille de l'entraîneur des gardiens des Blue Jackets Manny Legace, Sabrina. Au cours du service commémoratif pour Kivlenieks le 15 juillet, Merzlikins a expliqué que lui et Aleksandra étaient enlacés environ 20 ou 30 pieds derrière Kivlenieks lorsque ce dernier a été atteint à la poitrine par un projectile errant.

Le garçon du couple, né le 20 août, porte le nom de Knox Matiss Merzlikins.

Merzlikins a mentionné qu'il avait l'intention de demander à Kivlenieks d'être le parrain de Knox. Il a aussi raconté que la mort de Kivlenieks revenait à la perte d'un jeune frère pour lui, et qu'il suivait une thérapie pour l'aider à traverser cette épreuve.

« Je ne suis pas en douleur, a souligné Merzlikins. Je m'ennuie évidemment de mon ami. Ce qui me surprend cependant, c'est que je ne ressens pas de douleur, et que ça ne m'empêche pas de me concentrer sur ce qui se passe dans ma vie. Je suis content de pouvoir tourner la page. Je n'ai aucun problème à parler de lui. Lorsque je le fais, ça vient du cœur, et si je veux pleurer, ce sont surtout des larmes de bonheur, et non de tristesse. Je crois qu'il m'a rendu plus fort. »




Catégories