Marc Lüthi n'apprécie guère la montée en puissance financière du Lausanne HC

image post
  • Posté par dam, le :

    26/03/2021

Les temps changent décidément au sein de la National League puisque même le CP Berne semble maintenant désemparé par les moyens à disposition de certains de ses concurrents.

La Berner Zeitung offre toute une page d'interview au DG du CP Berne qui donne tout d'abord quelques infos sur la situation de son club. Une perte prévue 2 à 4 millions et un de moins au budget de la saison prochaine. A noter également que l'accord de réduction des salaires signé avec les joueurs arrive à échéance en fin de mois prochain.

Marc Lüthi ne s'étend par contre pas trop sur les réformes prévue pour la ligue, insistant pour que tout le monde ne parle que d'une seule voix. A contrario il confirme que chaque club défend avant tout son bout de gras, avouant qu'en 2018 il n'aurait jamais été pour un fair play financier alors que maintenant il en est devenu le plus fervant défenseur. Il est par contre plus souple sur le sujet de l'augmentation du nombre de joueurs étrangers.

Mais même le thème du fair play financier est sensible puisque quatre à six équipes seraient inpactées et devraient donc réduire leur train de vie selon lui. Et de pointer du doigt certains clubs soutenus sans compter par des investisseurs étrangers, estimant que jusqu'ici des mécènes tels que Walter Frey ou la famille Mantegazza ont été des investisseurs raisonnables. 

A la question du journaliste sur le fait que Lausanne épuise toutes ses licences étrangères malgré la situation, il répond : "Si je vous donnais une réponse, elle ne pourrait pas être citée. Je trouve ce sujet extrêmement énervant."

Et si vous pensez que le report des annonces des réformes et le fait de la protestation des joueurs et des fans, d'autres raisons entrent en jeu avec de toute évidence pas grand monde au sein des clubs exactement sur la même longueur d'onde : "Oui, je suis agacé qu'il faille tant de temps pour définir les grandes lignes d'un projet. Pour l'instant, nous n'avons pas une roue ronde, mais une roue à huit angles."




Catégories