Un tout jeune Directeur général pour les Maples Leafs

image post
  • Posté par dam, le :

    12/05/2018

Toronto a également pris le virage jeunesse au niveau de sa direction en confiant les clés à Kyle Dubas, 32 ans.

Il remplaçe Lou Lamoriello et devient le 17e directeur général du club et le deuxième plus jeune DG dans la LNH après celui des Coyotes de l'Arizona John Chayka, 28 ans.

Dubas n'est pas un inconnu pour autant puisqu'il agissait à titre de directeur général adjoint depuis son embauche le 22 juillet 2014.

« Je pense qu'avoir travaillé trois ans avec Lou Lamoriello me donne la confiance pour être capable de continuer à bâtir la structure et le système que nous avons en place aujourd'hui, a déclaré Dubas. Si je ne m'entendais pas bien avec le personnel administratif, les entraîneurs, le personnel de direction, je n'aurais pas précipité cette décision simplement parce que c'est un poste de DG. »

Parmi les responsabilités de Dubas à titre de directeur général adjoint, il était le directeur général des Marlies de Toronto, l'équipe-école des Maple Leafs dans la Ligue américaine de hockey. Cette saison, les Marlies ont terminé au premier rang de la LAH avec 54 victoires et 112 points, et ils participent en ce moment à la finale de l'Association de l'Est des séries éliminatoires de la Coupe Calder. Les Marlies ont conservé un dossier de 190-90-24 au cours des quatre saisons passées avec Dubas comme DG, et cinq joueurs qui ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec les Maple Leafs ce printemps sont passés par la LAH : les attaquants Connor Brown, Zach Hyman, Kasperi Kapanen et William Nylander, ainsi que le défenseur Travis Dermott

Dubas était également responsable du département de statistiques avancées des Maple Leafs et était impliqué dans les décisions qui touchaient le personnel des joueurs et le développement des joueurs.

Le président des Maple Leafs Brendan Shanahan a mentionné que Dubas est le candidat idéal pour le poste et qu'il n'a pas pris cette décision parce qu'il avait peur que Dubas décide de quitter l'organisation. L'Avalanche du Colorado souhaitait embaucher Dubas l'été dernier, mais les Maple Leafs n'ont pas donné la permission à l'Avalanche de discuter avec lui.

« Personne ne m'a mis de pression pour prendre cette décision, a expliqué Shanahan. En pensant à Kyle, j'avais le sentiment qu'il était plus que prêt et que c'était le moment. »

« Tu dois prendre des décisions quand tu gères une équipe de hockey, ou n'importe quelle entreprise, et tu accumules le plus d'information possible. Je peux dire que tout ce que je sais et tout ce que j'ai appris m'indiquent que c'est le bon moment de prendre cette décision. »

En observant le travail de Dubas lors des quatre dernières saisons, Shanahan a été convaincu qu'il serait capable d'assumer le rôle de DG.

« Je l'ai vu évoluer et grandir ici avec les Maple Leafs et il était une option que je ne voulais absolument pas délaisser », a précisé Shanahan.

Shanahan a affirmé avoir été immédiatement impressionné par Dubas après leur première rencontre en 2014, alors que Dubas était DG de l'équipe de Sault Ste. Marie dans la Ligue de hockey de l'Ontario. Cette rencontre a conduit à l'embauche de Dubas à titre de directeur général adjoint et elle a permis à Shanahan de croire qu'il pourrait un jour gravir les échelons.

« J'aimais le fait qu'il voyait le jeu d'une différente façon, a noté Shanahan. Ce que j'ai remarqué immédiatement, c'est que Kyle accorde beaucoup d'importance à l'évaluation objective d'un joueur, mais il a également une excellente connaissance de chacun des joueurs. C'est un rat d'aréna. »

« Lors de notre conversation, il a remis en question plusieurs idées de la bonne façon et je le trouvais prometteur. »

Dubas a affirmé que son style de gestion consiste à bâtir de bonnes fondations pour les joueurs hors de la glace afin qu'ils aient du succès sur la glace. Il dit qu'il est important de s'assurer que les joueurs soient à l'aise dans leur environnement pour que suivent les succès sur la patinoire.

« Je crois qu'il faut avoir une structure, a expliqué Dubas. En ce qui a trait au bien-être mental des joueurs et au développement de leur caractère, nous devons, en tant qu'organisation, amener des idées progressistes et nous pousser à trouver des façons d'aider les joueurs à être à leur mieux. »

« Si ton caractère et ton bien-être mental ne sont pas à point, tes performances, tes habiletés, ta compréhension du système, ta force et ton conditionnement seront chancelants. »

L'un des aspects dans lequel Dubas croit que son âge lui sera utile, c'est dans sa capacité à créer des liens avec les joueurs.

« Je pense qu'en raison de mon âge, les joueurs seront plus enclins à avoir une discussion avec moi s'ils ont un problème ou une inquiétude, a-t-il avancé. Ma porte a toujours été ouverte. Je sais que tout le monde affirme que sa porte est ouverte, mais je continue de développer cette approche. »

Les Maple Leafs ont terminé au troisième rang de la section Atlantique cette saison, et ont établi des records d'équipe avec 49 victoires et 105 points. Ils se sont inclinés devant les Bruins de Boston en sept matchs en première ronde de l'Association de l'Est. Toronto détient le 25e choix en première ronde du repêchage 2018 de la LNH, qui sera présenté au American Airlines Center de Dallas les 22 et 23 juin.




Catégories