Kevin Fey : «Ça commence à m’énerver!»

  • Posté le :

    03/09/2015

Kevin Fey C'est le cri du coeur un peu désabusé lancé par le défenseur du HC Bienne dans les colonnes du JdJ qui revient sur ses blessures à répétition.

Opéré à la hanche gauche début avril, le Bernois de 24 ans est à nouveau immobilisé depuis un certain entraînement du 10 août : «Je patinais et tout à coup, en plein entraîne- ment, je me suis retrouvé comme paralysé du côté gauche. Je n’ai rien vu venir!», explique-t-il. «Depuis, je souffre du dos et cela me tire dans la jambe. Anti-inflammatoires, corti- sone, physiothérapie, on a tout essayé, mais mon état ne s’améliore pas. Là, ça commence sérieusement à m’énerver!». Il s'agit en fait d'un effet très secondaire de son opération de ce printemps. «La tête de mon fémur gauche était trop grosse. Après 2007 et 2011, c’était la troisième fois que l’on m’opérait pour la raboter», précise Kevin Fey. «Cette nouvelle correction m’a complètement libéré la hanche. Par contre, je ressens aujourd’hui les conséquences de la compensation à laquelle mon corps a été contraint ces dernières années.» Je vais voir un spécialiste ces prochains jours. Sa préparation n'a cependant été que peu perturbée et l'un des pions essentiel de la défense seelandaise est confiant pour l'avenir : «J’ai dû m’entraîner de façon différente de l’équipe, mais je me suis bien entraîné. Je sais désormais que je suis capable de m’imposer en LNA et quand je reviendrai, je reviendrai plus fort. Avec l’expérience, j’ai appris qu’après une blessure, je suis toujours meilleur!» (photo Anne-Camille Vaucher).